Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DANS LE DESERT DU BAR

Au pays de Vincent, à Auvers-sur Oise

10 Juin 2007 , Rédigé par LSARAH DUBAS Publié dans #PHOTOS-ALBUM

Quelques souvenirs d'une balade à Auvers-sur Oise, le 07/06/14, là où Vincent Van Gogh mit fin à ses nuits

Sur le chemin de halage le long de l'Oise alors que je cheminais sous les arbres sur le sentier lumineux, je m'approchais du bord lorsqu'un cygne arriva vers moi dans toute sa majesté, lui aussi sans doute venait me parler de toi...

Le Cygne- Les herbes folles
Le Cygne- Les herbes folles
Le Cygne- Les herbes folles
Le Cygne- Les herbes folles

Le Cygne- Les herbes folles

La nuit du chasseur......

La nuit du chasseur......

Les couleurs se mêlent sombre musique mystèrent la nuit

Les couleurs se mêlent sombre musique mystèrent la nuit

Tout ce que je vois me parle de toi ces serpentins brillants et hurlants comme un vers solitaire dans ton coeur cellules théâtrales rouges et or ce coeur nu tout bleu bleu bleu jusqu'au vert jusqu'à la terre ce coeur nu qui mange le ciel

Tout ce que je vois me parle de toi ces serpentins brillants et hurlants comme un vers solitaire dans ton coeur cellules théâtrales rouges et or ce coeur nu tout bleu bleu bleu jusqu'au vert jusqu'à la terre ce coeur nu qui mange le ciel

La barque des lost flowers- là où pousse le jaune- dans la barque abandonnée- roses jaunes fleurissent dans barque noire-une ode à ta gloire, Vincent- jaune sur noir  Je me souvins quelques jours plus tard que j'avais dans un texte écrit une "barque des lost flowers" sans même savoir qu'elle existait, tout préexiste t-il à nos pensées- ce qui s'écrit n'est que la mémoire universelle de ce qui déjà existe

La barque des lost flowers- là où pousse le jaune- dans la barque abandonnée- roses jaunes fleurissent dans barque noire-une ode à ta gloire, Vincent- jaune sur noir Je me souvins quelques jours plus tard que j'avais dans un texte écrit une "barque des lost flowers" sans même savoir qu'elle existait, tout préexiste t-il à nos pensées- ce qui s'écrit n'est que la mémoire universelle de ce qui déjà existe

J'ai bien remarqué que tu me devançais, où suivais, l'air de rien, l'air d'un cygne, forme blanche sur ce fond marine précipice

J'ai bien remarqué que tu me devançais, où suivais, l'air de rien, l'air d'un cygne, forme blanche sur ce fond marine précipice

C'est là que tu reposes entouré des blés jaunes sous les cieux éternels ceux-là même que tu as peint
C'est là que tu reposes entouré des blés jaunes sous les cieux éternels ceux-là même que tu as peint

C'est là que tu reposes entouré des blés jaunes sous les cieux éternels ceux-là même que tu as peint

Au  pays de Vincent, à Auvers-sur Oise
Au  pays de Vincent, à Auvers-sur Oise
L'escalier qui mène à ton dernier souffle dans cette minuscule pièce qui te servait de chambre-l'ultime vision
L'escalier qui mène à ton dernier souffle dans cette minuscule pièce qui te servait de chambre-l'ultime vision

L'escalier qui mène à ton dernier souffle dans cette minuscule pièce qui te servait de chambre-l'ultime vision

A suivre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article