Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DANS LE DESERT DU BAR

Le polo Bleu

18 Septembre 2011 , Rédigé par LSARAH DUBAS Publié dans #Peau & tics

 

 

Je m'appelle Adrienne je porte de grands chapeaux je vais aux courses le dimanche dans mon tailleur noir rayé de blanc il est facile de me déshabiller il y a suffisamment d'argent à la banque je ne souffre pas je garde toujours au fond de mon sac son Polo Bleu

Je n'ai plus de champagne c'est Bleu c'est Dimanche un ciel au-dessus des têtes d'où percent l'ivoire et l'argent que chevauchent nos pensées claires du matin    Un ciel  c'est tout                                        Autre chose que tous ces mensonges ils devraient vivre enroulés enroulés dedans

Dans le club des haschichim il y a Baudelaire et Théophile Gauthier qui goûtent la confiture verte je les rejoins chargée de ramener l'encre noire dont ils font grand usage et puis lentement je lèverai les yeux au plafond ils feront comme si je n'étais pas là mais je verrai tout      tout

Je brille franchement sur les populations d'Aroguamaî et Tangashi  

Chaque jour ils font pour moi des saluts au sommeil

Perdu il y a bien longtemps parce qu'un jour s'ouvre la conscience 

 

Charlie a des cuisses oui c'est certain le Monde a des cuisses Le Monde sait s'en servir
 
J’ai perdu le nord   Je vais passer la frontière avec dans mon sac la grâce du Seigneur
Par  Effraction
Au bord de la forêt
Par les  Villages en Pleureuse antique

 

Je ne me permettrai pas autre chose souffle l’inconnu
Quand bien même avec ces gens tout autour 

Cette main dont la paume retournée agite doucement le majeur et l’annulaire sur le tissu soyeux de la robe     

A l’endroit du sexe           Opéra  
Je ne me permettrai pas autre chose reprit-il que de vous regarder dans les yeux
Vous vous appellez fritz  et moi Jean Luc  vous avez fait beaucoup plus de films que  moi vous savez combien 
Non je ne sais pas
Moi je sais  42
Mon Dieu beaucoup trop (Je suppose qu'il fallait au moins ça) 

Pourquoi tous les trains arrivaient à l'heure en ce temps où j'eusse préféré qu'ils n'arrivent jamais

 

Ce vendredi 21 fevrier 2000 la voix qui occupe Labarthe  est celle d’Artaud

Il ne sait pas encore ce que sera la traversée
Tout se termine toujours de manière politique          même l’amour
Au nom de l'amour le soleil        s'est pendu  
hummmm je sens oh oui je 
sens toutes
Romarin sirène
Caresser des chevaux les monter 
Donner à manger aux poules  Nez nez avec les lapins Parler aux moutons  

Rouler dans l'herbe Entendre cocorico La ferme
Nature allongée dans le blé !  Où

Depuis assez longtemps ici pour avoir vu 

Ces chiens qui s'agitent 

Ne baisses pas le regard 

 

Dans le fond de mon sac dort un Polo Bleu

 

  •  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article