Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DANS LE DESERT DU BAR

Mon Gorille

14 Mai 2011 , Rédigé par LSARAH DUBAS Publié dans #Peau & tics

gogo.jpgJ'ai un  gorille à dos argenté

Dans mon hôtel particulier

Il travaille mes utopies dans la transparence du whisky

M’emmène en Italie

De la Savane au  Serengeti 

Me parle de Visconti d’Anna Magnani Mer vague dans ses yeux quand je désespère

Et la houle

Ca danse les soirs de grand vent

S'abandonne dans la nature un supplément d'âme qui tourne dans les mouvements du soleil des corps particules qui s’allient la lumière resplendit

Ca attaque de toutes parts de part en part où

C’est ventre les gens

Ca piétine à grand galop la peau

Fond tumultueux

Pour les faire taire il faut faire Castafiore sur montagne les gens ne sont pas à vendre le monde non plus pourtant il se vend le monde me dit Dos argenté

Tous les mengel sortent de l’ombre et canaillent les codes

doivent êtres rompus

Les assassins sortent le jour aussi scolopendres courent voraces l’autopsie est à l’interieur du player

Je Livre vierge babord toute dehors charognards kranker tombés en mer    froid froid faut que j’appelle Maman   Charognards charognards

 

Mon gorille dit c’est l’art qui t’écrit pas le contraire sais tu pourquoi les femmes épousent les hommes  Va aux belles Madones le sourire c’est au-delà         indolents et détachés

Mes oncles plutot de gauche à l'entrée dans le cirque 

Tout est faux sauf votre corps il clame les vérités sur un vieux piano mécanique d'enfant je joue Louie Louie pour lui

Rêverie solitaire constante         souffle dessus vite vite   et ce monde

Pas supportable pourtant encore debout
La lune il faut me la donner et son ciel dément et tout ce qui tourne 
Francis Bacon ne perdait pas mon temps Matisse non plus Picasso De Stael Modigliani Pascin Soutine les Flamands Newman Pollock les collagistes le roi des Belges les surréalistes les marchands de fleurs

Les fleurs Le désert non plus toi tes doigts sur mon ventre dans toutes les ouvertures

ne perdent pas mon temps

Ca a une peau une voix c’est un premier rôle la fête peut commencer

Les chouettes les hiboux les coucous vaguent-à-l’âme

Ils dorment leur esprit les assassins ils mangent la beauté mais eux restent laids la beauté n’en veut pas la peinture non plus

Les saltimbanques n’ont plus le droit de vie ne restent que les banques dit Dos argenté l’entre deux disparaît

Ta vie en dépend quand leur grand père grimpait aux arbres le tien écrivait la quatrième de couverture

Tu Talmud Gorille  Les villes ç’est pour marcher la nuit où au petit matin y devenir immortel you can check Godard Moi j'prefere Brothers Marx Mozart 

Ca guignol des jardins après un air de jazz par exemple il y a toujours une fille romantique qui pleure quelque part dit mon Gorille pourquoi tu trembles dis lui de ne jamais enlever sa main de ton ventre

Pourquoi tu trembles

 

 

 

photo© LSarahDubas 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Don Jerry Can 15/05/2011 14:14


Trèe beau et tendre blog, j'aime !


LSARAH DUBAS 25/07/2014 12:20

Merci pour ce Don ;)