Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DANS LE DESERT DU BAR

Questions_Pratiques

22 Septembre 2011 , Rédigé par LSARAH DUBAS Publié dans #Peau & tics

Questions_Pratiques

Ouvertures sur la question         méthodes et pratiques       possibilité de balancer le café brûlant      pour suivre l'interrogation         aimer être désarmé     quand tu dors jusqu’aux épaules     j'oublie le monde        froid  au nez        existence animale       les pieds dépassent du lit            les pieds dépassent toujours        parce que rien n'est fait pour contenir un homme pas un lit pas un lit        comment s’y prendre pour préparer le borjch     un jour de pluie      coule sur le carrelage de la cuisine         mal au ventre    un jour    où   je choisis ma robe de mariée       un jour où    l'innocent est exécuté      le chat dort      sur la chaise électrique      un voile blanc      au-dessus de nos têtes       un voile       la mort traverse le pont suspendu        elle porte une combinaison en soie bleue        toujours quelque chose est franchit en soustraction       pensées roulent et tanguent      jaune pâle l’infini         je pose mes mains sur le ciel        la tête du condamné         j'ai dans mon sac des lingettes          il n'y a jamais eu de modernité       nettoyer ta face de meurtrier      pas plus que de lumières         prendras-tu du dessert     le surface ne s'éclaircit pas les taches persistent   pourtant tout est propre les chiens pissent le long des murs        ta loi le sang n'y coule pas  tout meurt à l'intérieur   proprement létalement         je reviens de la culture          songer à repeindre le toit       la nuit       les doctes        ils portent un chapeau pointu        agitent leur sourire        les rideaux sont blancs        monde triste et fatigué        images de magazine            codes formats analyses     uniformité      codes formats analyses    tu veux de la sauce au tabasco     ce matin à l'aurore    le ciel est tombé     bloody sunday    j'ai dans mon sac des lingettes         donner le sein vierge aux assassins  qui décident de couper les têtes         que leur cerveau s'ouvre comme l'éclair    qu'ils voient la lumière

 

@2011

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article